Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison gratuite avec le code NAMASTE

Panier

Votre panier est vide

Continuer vos achats

Grigris

On dit souvent qu'il ne faut s'attacher à rien et qu'un bon objet est un objet utile. On oublie pourtant que certains nous sont indispensables en dépit de leur inutilité pratique et pragmatique. Les souvenirs, les grigris, les talismans, les amulettes, les colliers magiques, les pierres qui donnent de la force, les images qui aident à se recentrer... tous ces objets ont la magie qu'on leur donne. Le plus fort est l'intention qu'on leur insuffle, ils sont le support de nos sortilèges pour naviguer sereinement à travers nos vies. 

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours été fascinée par les grigris, les amulettes et plus largement par les images votives. Je ne suis pas croyante (au sens religieux du terme) et pourtant j’ai une fascination oui c’est ce mot pour les lieux de pèlerinage tels Lourdes. Comme si la ferveur qui baignait ces lieux m’inondait. Il y a comme une curiosité et un profond respect pour une foi, comme si toutes les vibrations des fidèles emplissaient les lieux et les histoires qui entourent ces religions, comme des contes, affleuraient à la surface des pierres et des édifices. 

De fait, les objets rituels m’ont toujours intéressé et je m'intéresse de plus en plus aux renouveau des rituels de lune, de célébrations de la nature. Je ne sais pas si c’est une mode ou quelque chose d’ancien, de millénaire et d’ancré dans nos traditions depuis des milliers d’années Peut être a t on envie de retrouver le cadre, la structure d’un rituel avec des objets fétiches, un ordre bien établi et défini, tout le contraire de notre monde schizophrène. Ne parle-t-on pas du rituel du coucher pour les enfants? Quelque chose d’apaisant, de rassurant qui les emmène directement dans les bras de morphée. 

Malheureusement, je n’arrive pas encore à franchir le pas et partir en forêt pour enlacer les arbres au son du tambour, mon sarcasme intérieur et ma peur du jugement ont encore le dessus. 

En attendant je m’entoure de ces petits objets magiques à mes yeux. Chaque fois qu’ils se posent dessus, l’intention ou le souvenir ressurgit et la force est là de nouveau. 

J’ai eu envie de réunir tous ces objets et toutes ces créations pour vous. Avec toujours la volonté de proposer quelque chose qui résonnera en vous autant qu’ils résonnent en moi.